Archive pour mai, 2010

L’amitié virtuelle

22 mai, 2010

 

illusionbouquetviolettes3profils.gif

Prenez au hasard un ou une inconnue,
Souhaitez lui la Bienvenue
Dans ce monde Virtuel,
Et si Irréel
Apprenez à vous connaître,
Apprenez à vous reconnaître
Ajoutez un gros soupçon d’honnêteté,
Incorporez une énorme pincée de sincérité
Mélangez le tout en versant un filet de franchise.
Saupoudrez l’ensemble de quelques bises
Pour une cuisson idéale
Rien de tel que le dialogue
Afin de partager ces malheurs,
Ou partager ces bonheurs.
Une fois la cuisson terminée,
Vous obtenez une amitié
Et cette amitié virtuelle,
Deviendra amitié réelle

Lily Fantozzi

A MA MERE

21 mai, 2010

bxbgmo34.gif

À ma Mère

Elle a fermé sa vie comme un livre d’images
Sur les mots les plus doux qui se soient jamais dits
Elle qui croyait l’amour perdu dans les nuages
Elle l’a redécouvert au creux du dernier lit.

Et riche d’un sourire au terme du voyage
Elle a quitté son corps comme on quitte un bateau
En emportant la paix, gravée sur son visage
En nous laissant au coeur un infini fardeau.

Elle souriait de loin, du coeur de la lumière
Son âme était si claire aux franges de la nuit
On voyait du bonheur jusque dans sa misère
Tout l’amour de la Terre qui s’en allait sans bruit.

Comme autour d’un chagrin les voix se font plus tendres
Un écrin de silence entourait nos regards
Les yeux n’ont plus besoin de mots pour se comprendre
Les mains se parlent mieux pour se dire au revoir.

Moi qui ne savais rien de la vie éternelle
J’espérais qu’au-delà de ce monde de fous
Ceux qui nous ont aimés nous restent encore fidèles
Et que parfois leur souffle arrive jusqu’à nous.

Elle souriait de loin, du coeur de la lumière
Et depuis ce jour-là je sais que dans sa nuit
Il existe un ailleurs où l’âme est plus légère
Et que j’aurai moins peur d’y voyager aussi.

Elle a fermé sa vie comme un livre d’images
Sur les mots les plus doux qui se soient jamais dits
Elle qui croyait l’amour perdu dans les nuages
Elle l’a redécouvert au creux du dernier lit.

Et riche d’un sourire au terme du voyage
Elle a quitté son corps comme on quitte un ami
En emportant la paix, gravée sur son visage
En nous laissant à l’âme une peine infinie.

Yves Duteil 1987.

Bonne fête des mères !

21 mai, 2010

mere1.gif

17 mai, 2010

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit dans AMOUR - FITIAVANA

17 mai, 2010

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

1234